Congrès 2005

Économies locale et internationale convergence ou divergence

30e Congrès de l'ASDEQ
Holiday Inn Plaza La Chaudière, Gatineau

 

La recherche en politiques et son impact sur le développement de politiques

Survol de l'analyse économique, un élément clé du développement de politiques
Élaboration de politiques et rôle des agences centrales

  • Luc Juillet, Professeur, Centre d'études en gouvernance, Université d'Ottawa 
  • Jean-Pierre Voyer, Directeur exécutif, Projet de recherche sur les politiques

 

Processus budgétaires : systèmes fédéral et québécois

  • Paul-Émile Arsenault, Directeur général des politiques budgétaires et financières, Finances Québec 
  • Paul Rochon, Directeur, Politique économique et fiscale, Finances Canada

 

Conférence d'ouverture

Objectifs locaux dans un environnement globalisé
Tendances internationales et politique locale : convergence ou divergence ?  

La mondialisation est une source de prospérité, mais plusieurs craignent ses effets car elle remet en question les systèmes de production et peut engendrer un certain niveau de dislocation sociale. Quelles sont les caractéristiques de l'économie internationale ? Quels sont les déterminants de la croissance à l'échelle locale et sectorielle ? Comment les entreprises, travailleurs et gouvernements peuvent-ils se positionner dans ce nouvel environnement et quels sont leurs leviers d'intervention ? Quels sont les choix de société en matière économique, sociale et culturelle ?

 

Incidences de la mondialisation sur les entreprises et le monde du travail

De nombreux changements structuraux affectent les économies et risquent de modifier significativement les rapports de force entre les acteurs. Les impératifs du marché sont toujours bien présents, sinon davantage, mais les façons de s'y adapter changent. Ces bouleversements modifient les relations entre entreprises et syndicats et obligent les gouvernements à réévaluer leurs politiques pour tenir compte de cette nouvelle dynamique. Comment les entreprises canadiennes, les gouvernements et les syndicats s'ajustent-ils ? Comment les stratégies en matière de relations de travail et de responsabilité sociale des entreprises ont-elles été modifiées ?

  • Marcel Boyer, Fellow, Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO) et Professeur, Département de sciences économiques, Université de Montréal 
  • Gregor Murray, Directeur, Centre de recherche interuniversitaire sur la mondialisation et le travail (CRIMT) et Professeur, École de relations industrielles, Université de Montréal

 

Le commerce international et nos concurrents (Forces externes)

Le commerce international est indissociable de notre prospérité. Dix ans après l'adoption de l'ALÉNA, l'entrée en scène de pays émergents, telles que la Chine et l'Inde, combiné à la nouvelle donne en matière de sécurité, sont autant de facteurs semant le doute quant à notre position concurrentielle sur les marchés mondiaux. Quels sont les risques associés à ce nouvel environnement ? Comment en tirer profit ?

 

La migration du capital humain : convergence ou disparités des niveaux de vie (Déterminants)

Le rôle joué par la migration du capital humain dans le processus de convergence des niveaux de vie demeure controversé. La mobilité du capital humain entraîne-t-elle une réduction ou une augmentation des écarts de revenu ? A-t-elle un effet de renforcement sur les économies d'agglomération (facteur de divergence) ? Est-elle un substitut ou un complément aux politiques de développement économique régional ?

  • Serge Coulombe, Professeur, Département de science économique, Université d'Ottawa 
  • Ross Finnie, Chercheur associé et Professeur auxiliaire, École d'études de politiques publiques, Université Queen's et Chercheur associé, Statistique Canada

 

Secteur financier : compétition et encadrement dans un système global (Déterminants / Adaptation)

Au cœur de bien des débats politiques et économiques, la mondialisation financière est un processus à facettes multiples. Quels sont les défis du système financier national face à la mondialisation financière ? Comment favoriser un système financier efficace pouvant aider à tirer profit de la dynamique internationale, tout en permettant de résister aux chocs extérieurs ? Quel rôle devraient jouer les institutions privées et publiques dans l'élaboration des réglementations nationales et internationales ? 

 

La politique étrangère et l'aide internationale sont-elles, ou devraient-elles être, des outils favorisant la sécurité nationale ? (Environnement global et forces externes)

Les évènements du 11 septembre 2001 ont poussé plusieurs gouvernements, notamment celui des États-Unis, à utiliser la politique étrangère et l'aide internationale comme instruments stratégiques pour appuyer la sécurité nationale. La sécurité nationale passe-t-elle par la diminution de la pauvreté au niveau mondial ? Notre politique étrangère et l'aide internationale devraient-elles être subordonnées à la politique de sécurité ou devraient-elles être plutôt le reflet des valeurs des Canadiens et Canadiennes ? Ces deux options sont-elles mutuellement exclusives ?

  • Mark Brawley, Professeur, Université McGill (allocution en français et en anglais)


Ressources naturelles et adaptations aux changements climatiques (Adaptation) 

La gestion de plus en plus globale de l'environnement par des ententes multipartites, tel le Protocole de Kyoto, force l'adoption de politiques nationales pour respecter des engagements internationaux. Les émissions de gaz à effet de serre (GES) étant intimement liées à la production et à la consommation d'énergie, le développement de ces politiques s'accompagne dans plusieurs cas d'une réflexion sur l'avenir énergétique. De plus, même si tout est mis en œuvre pour réduire les émissions de GES, le climat connaîtra tout de même un réchauffement marqué, ce qui aura des conséquences importantes. Comment la science économique peut-elle nous aider à évaluer les coûts associés au réchauffement et aux mesures d'adaptation qu'il entraîne ?

 

Augmentation des chocs systémiques : vulnérabilité de l'économie canadienne (sécurité, crises financières et épidémie (Forces externes)

L'intégration croissante de l'économie mondiale pourrait augmenter la vulnérabilité de notre économie à des chocs systémiques provenant de l'étranger. Jusqu'à quel point la lutte contre le terrorisme international, les dangers d'épidémie ou de pandémie et les risques de crises financières peuvent-ils mettre en péril l'économie canadienne ? Quelles sont les stratégies qui permettraient de minimiser ces risques, tout en poursuivant des objectifs de défense du territoire, de fluidité des échanges commerciaux, d'ouverture au monde et aux avantages tirés de la mondialisation ?

  • Jean-Louis Renaud, Économiste principal Service de l'analyse et des prévisions économiques Exportations et développement Canada 
  • Bruno Larue, Professeur, Département d'économie agroalimentaire, Université Laval

 

Villes : modèles d'approvisionnement et financement des infrastructures (Adaptation / choix de société) 

Les villes canadiennes ont besoin de nouvelles infrastructures pour répondre aux besoins créés par leur croissance présente et future et remplacer leurs infrastructures désuètes. Quelle est l'étendue des besoins en infrastructures publiques ? Quelles sont les stratégies de financement qui permettent de satisfaire à cette demande croissante ? De quelle façon le choix du modèle d'approvisionnement touchera-t-il la compétitivité globale de l'économie canadienne ?

 

Politiques et structures fiscales : convergence ou divergence ? (Choix de société)
 

La mobilité accrue des facteurs de production a pu inciter plusieurs pays à adopter des politiques fiscales agressives. D'un côté, ce phénomène a pu se traduire par une compétition à la baisse des taux d'imposition et des programmes de dépenses et, de l'autre, par des initiatives d'harmonisation multilatérales (ex. OCDE) ayant pour but de contrer cette compétition à la baisse. Y a-t-il eu convergence ou divergence des structures fiscales des pays au cours des dernières décennies ? Cette évolution est-elle bénéfique ou néfaste au bien-être économique des populations et aux spécificités nationales en matière de services publics et de rôle des gouvernements ?

  • Jean-Pierre De Laet, Chef d'unité, Aspects économiques de la fiscalité, Direction générale, Fiscalité et Union douanière, Commission Européenne 
  • Michael Smart, Professeur, Université de Toronto (allocution en anglais)

 

Système de soins de santé : reste-t-il des choix aux niveaux local et national ? (Choix de société)

Plusieurs se questionnent à savoir s'il reste encore des choix de société en matière de politiques nationales adaptées aux aspirations locales. L'intégration économique mondiale mène-t-elle inéluctablement à l'uniformisation des sociétés, particulièrement au niveau des politiques sociales ? Qu'en est-il des choix de société relativement aux systèmes de soins de santé ? Quels sont les enseignements à tirer d'une revue comparative internationale des systèmes de soins de santé ? Quelles sont les mesures possibles pour améliorer le système de santé au Canada ?

  • Antonia Maioni, Professeure et Directrice de l'Institut d'études canadiennes, Université McGill 
  • Yvon Brunelle, Chercheur, Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec

 

Traitement des questions économiques dans les médias

Les médias constituent l'un des principaux véhicules en matière d'éducation économique des citoyens. La science économique est-elle adéquatement utilisée pour aider à mieux connaître les enjeux des grandes questions d'actualité ? Permet-elle de mieux comprendre les problématiques qui les sous-tendent et de cheminer de façon plus efficace vers les solutions ? Les médias jouent-ils bien leur rôle ? Les économistes font-ils le nécessaire pour mettre leurs connaissances à la portée des lecteurs et des preneurs de décision ? Les concepts et les instruments de l'analyse économique sont-ils bien compris ?

  • Greg Ip, Journaliste, Wall Street Journal, Bureau de Washington (Allocution en anglais) 
  • Marie-Agnès Thellier, Directrice Affaires, Journal de Montréal


Les villes comme pôle de croissance - la culture comme facteur de compétitivité

  • Simon Brault, Vice-président, Conseil des Arts du Canada et Président, Culture Montréal