*|MC:SUBJECT|*
Association des Économistes Québécois
17 JUIN 2017
Association des Économistes Québécois
bandeau-fond.png
bandeau-placeholder.jpg
bandeau-fond.png
BONNE SAISON ESTIVALE
Le Congrès 2019 : Une réussite complète!

La 44e édition du Congrès annuel de l'Association des économistes québécois, qui s'est tenu à Québec les 29 et 30 mai, a attiré plus de 275 participants venus entendre des experts et des décideurs politiques discuter des nouvelles réalités du marché de l'emploi autour du thème « Démographie, immigration et transformation du marché du travail : menaces ou opportunités? ». Au cours de ces deux jours de débats, il est ressorti clairement que l'immigration n'était pas la seule solution aux problèmes démographiques et au resserrement des conditions du marché de l'embauche que le Québec doit affronter. D'autres avenues ont été proposées relevant autant des responsabilités des entreprises elles-mêmes que des villes, régions et gouvernements. M. Clément Gignac, président du Congrès 2019 et vice-président principal Placement et économiste en chef chez iA Groupe financier, a souligné en conclusion de l'évènement que : « Les économistes voient d'un bon œil l'apport de l'immigration mais sont conscients que les difficultés surgissent en matière d'accueil et d'intégration. De l'avis des congressistes, la collaboration de tous les intervenants au niveau local semble une solution prometteuse pour régler ces difficultés ». Bravo à toute l'équipe qui a secondé M. Jean-St-Gelais, président de l'Association des économistes québécois, et M. Clément Gignac dans l'organisation de cette édition du congrès annuel qui s'est avérée une réussite sur tous les plans!

Présentations des conférenciers, revue de presse et photos >
 
bandeau-fond.png
À titre de rappel
9 mai 2019

DÎNER-CONFÉRENCE | RÉFLEXION SUR LA MAIN-D'ŒUVRE DU FUTUR
- Section de la Capitale-Nationale

La section de la Capitale-Nationale recevait le 9 mai M. Luc Bissonnette, professeur adjoint au département d'économique de l'Université Laval, afin de dresser la table relativement aux concepts et thèmes qui seraient abordés lors du Congrès 2019 : démographie, immigration et transformation du marché du travail. Le professeur Bissonnette a d'abord pris soin de distinguer pénurie et rareté de main-d'œuvre avant de discuter des impacts de l'immigration et des autres moyens pour atténuer les difficultés d'embauche. Il a fait part également de sa réflexion sur les changements à anticiper sur le marché du travail découlant des avancées de l'intelligence artificielle et des progrès technologiques. Il a aussi décrit quelques-uns des défis de taille qu'il faudra relever dans ce contexte, notamment au chapitre de l'identification des compétences de demain et de l'adaptation du système d'éducation. Il est à noter que M. Bissonnette travaille actuellement à mettre sur pied une Chaire de recherche sur la main-d'œuvre du futur.

Présentation de M. Luc Bissonnette >
 
14 mai 2019

5 À 7 | IMMIGRATION ET MARCHÉ DU TRAVAIL : APPROCHES ET DONNÉES POUR L'ÉVALUATION D'IMPACT - Section de l'Outaouais

Le 14 mai, l'Association des économistes québécois, section de l'Outaouais, accueillait dans les locaux d'Emploi et Développement social Canada M. Jean-Pierre Voyer, président et chef de la direction de la Société de recherche sociale appliquée, et M. Steven Tobin, directeur exécutif du Conseil de l'information sur le marché du travail, pour une discussion sur l'évaluation d'impact des programmes d'aide à l'emploi, en particulier auprès des récents immigrants. Lors de ce 5 à 7, M. Voyer et M. Tobin ont présenté les avantages et limites des approches utilisant des essais contrôlés randomisés et des approches basées sur les données administratives pour débattre ensuite de leurs mérites respectifs.

 
12 juin 2019

COCKTAIL-RÉSEAUTAGE | FEMMES ET ÉCONOMIE : ÉGALITÉ DES CHANCES? - Section de Montréal

Le 12 juin, la section de Montréal participait, à titre de partenaire financier, à une soirée cocktail-réseautage sous le thème « Femmes et économie : égalité des chances? ». Mme Mia Homsy, directrice générale de l'Institut du Québec, a ouvert le panel en dressant un portrait de la participation des femmes au marché du travail au Québec et ailleurs au Canada. Mme Marie Connolly, professeure d'économie à l'Université du Québec à Montréal, a poussé la réflexion en présentant les fruits de ses recherches sur l'impact des politiques familiales sur la trajectoire des revenus d'emploi des mères au Québec par rapport à la moyenne canadienne. M. Antoine Genest-Grégoire, chercheur à la Chaire de recherche en fiscalité et en finances publiques de l'Université de Sherbrooke a, de son côté, discuté de l'impact des règles fiscales sur les choix des couples quant à la participation des femmes sur le marché du travail. Enfin, Mme Ruth Rose, professeure associée à l'Université du Québec à Montréal, a démontré l'absence de progrès dans la représentativité des femmes économistes, particulièrement dans le monde académique, au cours des dernières décennies. Le panel était animé par Mme Ariane Campeau, économiste à la Commission de la construction du Québec.

 
13 juin 2019

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE - Section de la Capitale-Nationale

Le 13 juin avait lieu l'Assemblée générale annuelle de la section de la Capitale-Nationale. M. Alexandre Desmeules a profité de l'occasion pour effectuer le bilan des trois ans de sa présidence. Il a montré que les réalisations de la section régionale au cours de cette période ont été en droite ligne avec les objectifs qu'il poursuivait. Il s'est particulièrement réjoui du succès du Congrès 2019 qui s'est déroulé à Québec sous la présidence de M. Clément Gignac. Mme Sophie Jacques-Barma, élue à l'unanimité, prendra la relève à titre de présidente. De son côté, M. Maxime Legault, trésorier, a fait part des résultats financiers de l'année finissant au 30 septembre 2018 et présenté un bilan global qui démontre la saine gestion de la section régionale.   

 
bandeau-fond.png
Quoi de neuf?
Les mouvements au sein du conseil d'administration de l'Association

Lors de l'Assemblé générale annuelle de l'Association des économistes québécois, tenue dans le cadre du Congrès 2019 et présidée par M. Jean-St-Gelais, président et chef de la direction de La Capitale et président de l'Association des économistes québécois, divers changements ont été apportés à la composition du conseil d'administration. M. Éric Sanscartier, directeur à Ressources naturelles Canada, remplace M. Clément Gignac, vice-président principal, Placements et économiste en chef chez iA Groupe financier, à la vice-présidence responsable du Congrès. Mme Geneviève Charrette, économiste senior chez AECOM, devient directrice de la section de Montréal au sein du conseil en remplacement de M. Antoine Genest-Grégoire, professeur à l'Université de Sherbrooke. Le conseil accueille deux nouveaux membres comme administrateurs, Mme Jovanka Charbonneau, économiste à la Banque de développement du Canada, et M. Jean-Philippe Brosseau, directeur principal chez Raymond Chabot Grant Thornton, relayant ainsi M. Yves St-Maurice, consultant, et M. Jean-Pierre Lessard, associé cofondateur de AVISEO Conseil. À la suite de l'élection de Mme Sophie Jacques-Barma, économiste au ministère de l'Économie et de l'Innovation à la présidence de la section régionale de la Capitale-Nationale, celle-ci prendra le siège précédemment occupé par M. Alexandre Desmeules, économiste expert au ministère des Finances du Québec. Bienvenue aux nouveaux membres et sincères remerciements aux administrateurs pour leur contribution aux travaux du conseil.

 
Les résultats du sondage de mai 2019 auprès des membres de l'Association

Le sondage auprès des membres de l'Association, effectué en mai avec la firme Raymond Chabot Grant Thornton, a porté essentiellement sur des questions liées aux thèmes du Congrès 2019 : démographie, immigration et transformation du marché du travail. Les économistes sondés estiment que l'évolution démographique du Québec entraînera principalement une hausse de la demande pour les soins de santé et les services sociaux et une rareté accrue de la main-d'œuvre. Selon eux, les gouvernements devraient inciter davantage les travailleurs à prolonger leur vie active, hausser les quotas d'immigration et aider les entreprises à s'automatiser. Dans l'ensemble, les répondants affichent une vision favorable à l'immigration. Dans le but de faciliter l'intégration des nouveaux arrivants, le tiers des sondés pense que le gouvernement du Québec devrait augmenter les ressources budgétaires à l'accueil et à l'intégration des immigrants et un autre tiers juge qu'il est prioritaire d'alléger la réglementation des métiers et des professions. Selon M. Yves St-Maurice, président du Comité des politiques publiques, « les résultats du sondage dénotent une vision d'ensemble très positive en ce qui a trait à l'apport de l'immigration à la croissance de l'économie du Québec ».

Faits saillants, résultats détaillés et communiqué de presse >
 
bandeau-fond.png
Dernières publications libre-echange.png
Vous pouvez vous abonner au blogue LIBRES ÉCHANGES en cliquant ici.
Une vieille sagesse économique qui interpelle toujours 
Par Jean-Claude Cloutier

Dans son dernier livre, Paul Collier estime que le capitalisme actuel est une faillite morale et qu’il ne peut être sauvé que par sa refondation sur l’éthique. Collier n’est pas le seul économiste à s’être interrogé sur les écarts entre le libre marché et les principes éthiques nécessaires à la vie en société.

Lire la suite >
 
Paul Collier : Convertir le capitalisme 
Par Jean-Claude Cloutier

Il y a seulement quelques années, le libéralisme économique faisait la quasi-unanimité comme étant le meilleur moyen pour assurer la prospérité et le bien-être du plus grand nombre. Une large partie de l’opinion publique est maintenant autant sinon plus sensible aux méfaits qu’aux avantages de ce que l’on désigne maintenant par son ancienne appellation, plus lourdement connotée, de capitalisme. Celui-ci est de plus en plus perçu comme responsable des problèmes environnementaux qui menacent la vie sur Terre et des inégalités qui suscitent l’indignation et ouvrent la porte à des politiques de moins en moins démocratiques un peu partout dans le monde. Par ailleurs, les succès économiques persistants de la Chine incitent à penser que l’État peut intervenir dans le fonctionnement des marchés sans nuire à la croissance à long terme de l’économie.

Lire la suite >
 
Le prix des maisons au Québec 
Par Jean-Luc Landry

Gérard Bélanger a affirmé dans un billet récent :

Le déclin relatif de l’économie du Québec se traduit par une baisse de son poids démographique tout en conservant une importante égalisation de la rémunération réelle.

Comment s’est effectuée cette égalisation de la rémunération réelle ? L’économie du Québec est de 10 % à 15 % moins performante que celle de l’Ontario et les salaires nominaux sont aussi de 10 % à 15 % plus bas au Québec qu’en Ontario. Alors comment se fait-il que la rémunération réelle soit comparable entre les deux?  

Lire la suite >
 
Les liens entre la démographie et la croissance dans une petite économie 
Par Gérard Bélanger

À la veille du congrès annuel de l’ASDEQ ayant pour thème Démographie, immigration et transformation du marché du travail : menaces ou opportunités ?, il m’apparaît approprié de reprendre le billet concernant l’impact macro sur l’économie du Québec de son intégration au monde extérieur.

Lire la suite >
 
Faut-il s'attendre à une taxe spécifique sur l'essence pour financer le réseau structurant à Québec?
Par Louis Bellemare

À Québec, certaines personnes du milieu politique et des gens d’affaires s’impatientaient dernièrement de ne pouvoir obtenir un engagement du gouvernement fédéral concernant le financement du projet de « réseau structurant de transport en commun ». Selon ce qui est prévu, les gouvernements supérieurs assureraient l’essentiel du financement. Sur les quelque 3,3 milliards de $ que coûterait le projet, le gouvernement du Québec contribuerait à hauteur de 1,8 milliard de $, Ottawa 1,2 milliard de $ et la Ville de Québec 300 millions de $.

Lire la suite >
 
bandeau-fond.png
Partenaires principaux
   
Partenaires gouverneurs
 
 
Partenaires majeurs
 
                             
 
 
Association des économistes québécois
385, rue Sherbrooke Est
7e étage, bureau 7118
Montréal (Québec) H2X 1E3
Tél : 514 342-7537
Tél : 1 866 342-7537
Fax : 514 342-3967
info@economistesquebecois.com

Vous avez reçu ce message parce que vous êtes abonné(e) à l’infolettre de l’Association des économistes québécois. S’il s’agit d’une erreur, ou si vous ne désirez plus recevoir l’infolettre cliquez ici pour vous désinscrire.