Infolettre
Si ce message ne s’affiche pas correctement, cliquez ici pour l’ouvrir dans votre navigateur.
Association des Économistes Québécois
11 novembre 2014
Association des Économistes Québécois
À venir
18 novembre: Un dîner-conférence de la section de Montréal sur la monnaie électronique «bitcoin»

Pour sa prochaine activité qui se tiendra le 18 novembre, la section de Montréal de l'Association des économistes québécois a invité Francis Pouliot, président-directeur général de la Fondation Bitcoin Canada et directeur des affaires publiques à l'ambassade Bitcoin, et Chris Barrington-Leigh, économiste et professeur au département de l'Université McGill, a venir traiter du système de paiement et de la monnaie électronique «bitcoin». Encore inconnue de plusieurs, quel impact cette monnaie peut-elle avoir sur les politiques monétaires du gouvernement? Encouragera-t-elle le commerce illicite? Le dîner-conférence aura lieu à la Caisse de dépôt et placement du Québec, salle B1.01, de 12h00 à 13h30. Date limite pour s'inscrire: 13 novembre.

                           

Invitation détaillée et inscription >
18 novembre: La section de la Capitale-Nationale organise un après-midi d'échanges sur les perspectives du secteur minier

Dans le cadre du Congrès annuel Québec Mines 2014, la section de la Capitale-Nationale a pris en charge un après-midi d'échanges sur les «Perspectives économiques et internationales et régionales du secteur minier». Lors de cette séance, plusieurs spécialistes proposeront leur lecture des marchés des métaux et aborderont la situation du secteur minier au Québec, au Canada et à l'international. Vous pourrez entendre notamment: M. John Mothersole, analyste principal senior chez IHS Global Insight et le professeur Jean-Thomas Bernard de l'Université d'Ottawa. L'activité se tiendra au Centre des congrès de Québec, mardi le 18 novembre, de 14h00 à 16h30.

                                   

Invitation détaillée et inscription >
21 novembre: Une «Journée portes ouvertes» à Emploi et Développement social Canada au programme de la section de l'Outaouais

La section de l'Outaouais de l'Association des économistes québécois vous offre l'occasion avec la «Journée portes ouvertes» à Emploi et Développement social Canada d'avoir une vue d'ensemble des grandes questions traitées dans ce ministère du gouvernement fédéral et de prendre connaissance de thématiques spécifiques. Des analystes, gestionnaires et hauts fonctionnaires traiteront de diverses questions économiques qui font l'objet d'attention dans leurs directions respectives. À ne pas manquer cette journée de transfert de connaissances des plus enrichissantes. L'entrée est libre pour les membres et des frais de 20 $ sont chargés pour les non-membres. L'inscription est obligatoire avant le 18 novembre. L'activité a lieu à Gatineau au 140, Promenade du Portage, Phase IV, à la salle David McDonald.

Invitation détaillée et inscription >
2 décembre: La section de Montréal vous invite à son Colloque annuel sur la conjoncture et les perspectives économiques 2015

Vous êtes invité(e)s par la section de Montréal à assister, le 2 décembre prochain, au Colloque qu'elle organise sur la conjoncture et les perspectives économiques de 2015. Comme à chaque année, des prévisionnistes chevronnés vous présenteront leurs plus récentes analyses de l'évolution de la conjoncture internationale, canadienne et québécoise. De plus, Clément Gignac agira à titre de modérateur, Pierre Fortin fera le point, cinq après, sur l'annus horribilis de la Caisse de dépôt et placement du Québec et Michel Leblanc prononcera la conférence du dîner. Le programme détaillé et les modalités d'inscription seront communiqués sur le site internet de l'Association.

     

  

À titre de rappel

24 octobre 2014

LE RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE DU CANADA PRÉSENTÉ À LA SECTION DE LA CAPITALE-NATIONALE

Mme Agathe Côté, sous-gouverneur de la Banque du Canada, était l’invitée de la section de la Capitale-Nationale de l’Association des économistes québécois, en collaboration avec CFA Québec et la Banque du Canada,  le 24 octobre dernier, pour la présentation du plus récent rapport sur la politique monétaire.

Mme Côté a débuté son exposé en indiquant que l’inflation qui se situe près de la cible de 2 % continuerait d’avoisiner cette cible dans les prochains trimestres compte tenu des pressions inflationnistes modérées qui prévaudront. La croissance du PIB canadien devrait atteindre 2,5 % en 2015 et ralentir pour s’établir à 2 % à la fin de 2016.

                              

Résumé de la conférence >
 

27 octobre 2014

DÎNER DE LA SECTION DE MONTRÉAL AVEC LE MINISTRE DES FINANCES, M. CARLOS LEITAO: «LE DÉFI DES FINANCES DU QUÉBEC»

Lundi  le 27 octobre, la section de Montréal de l’Association des économistes québécois était fière d’accueillir  comme conférencier le ministre des Finances du Québec, M. Carlos Leitão, dont l’allocution a porté sur le défi des finances du Québec.

Le ministre des Finances a d’abord fait le tour des constats qui caractérise la situation actuelle: un déficit et une dette élevés, une croissance faible, une population vieillissante et un faible taux d’investissement privé. L'environnement mondial est aussi différent par rapport aux dernières sorties de crise. Auparavant, le Québec était l’un des seuls exportateurs présents aux États-Unis. Maintenant, la Chine et le Mexique occupent beaucoup de place dans les importations américaines. Aussi, la reprise de l'économie européenne semble encore incertaine, certains croient même qu'elle pourrait connaître un «triple dip».

                                   

Résumé de la conférence >
 

30 octobre 2014

5 à 7 DE LA SECTION DE L'OUTAOUAIS : «THOMAS PIKETTY A-T-IL RAISON?»

Le 30 octobre dernier, s’est tenu à Gatineau un passionnant 5 à 7 organisé par la section de l’Outaouais de l’Association des économistes québécois.  Lors de cette rencontre, les questions suivantes étaient posées: Thomas Piketty a-t-il raison ? Faut-il réduire les inégalités de richesse? Si oui, comment?  Les participants ont été nombreux et la discussion fut très intéressante. Les professeurs, Jean-Michel Cousineau de l’École des relations industrielles de l’Université de Montréal et Paul Makdissi du département de science économique de l’Université d’Ottawa étaient les conférenciers invités à débattre de ces questions en présence du président d’assemblée, M. André Downs, économiste en chef aux Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada.

                       

 

Résumé des présentations >
 
Quoi de neuf?

Le Carrefour de l'emploi affiche quatre postes d'économiste

Pour celles et ceux à la recherche d'un emploi, vous êtes invité(e)s à consulter le Carrefour de l'emploi de l'Association des économistes québécois qui affiche quatre postes d'économiste:

  1. EDC: Analyste des risques-pays- Centre d'information économique et politique-(14 mois)- Date limite d'inscription: 21 novembre 2014
  2. Vérificateur général du Québec: Agent(e) de recherche et de planification socio-économique- Date limite d'inscription: 14 novembre 2014
  3. Vérificateur général du Québec: Conseiller du Vérificateur général, classe nominale- Date limite d'inscription: 14 novembre 2014
  4. WSP- Économiste sénior- Date limite d'inscription: 31 décembre 2014

En savoir plus >
 

Récente étude sur la classe moyenne au Québec

François Delorme, membre du Comité des politiques publiques et ancien président de l'Association des économistes québécois, et sa collègue Suzie St-Cerny de l'Université de Sherbrooke, avec la collaboration de Luc Godbout, viennent de faire paraître une étude intitulée: «La classe moyenne au Québec s'érode-t-elle vraiment? Contour et évolution». Il ressort de leur analyse de l'évolution des revenus des ménages sur 35 ans que la classe moyenne, bien que profondément transformée, ne s'est pas érodée en raison notamment de l'intervention gouvernementale par le biais de la fiscalité et des transferts. À lire!

En savoir plus >
 

Des pistes de réflexion proposées à la Commission d'examen sur la fiscalité québécoise

Le 29 octobre dernier, le directeur général de l'Association des économistes québécois, Bernard Barrucco, a présenté aux membres de la Commission d'examen sur la fiscalité québécoise un mémoire proposant des pistes de réflexion pour une réforme de la fiscalité au Québec. Dix recommandations ont été soumises visant à améliorer la transparence, l'équité, la redistributivité et la compétitivité du régime fiscal québécois.

Mémoire soumis à la Commission d'examen sur la fiscalité québécoise >
 

L'Association et l'actualité: «Pour des choix éclairés»

L’Association des économistes québécois s’est donné pour objectif d’éclairer les choix de politique publique. À cet égard, certaines questions de l’actualité récente ont déjà été abordées dans des publications de l’Association ou des membres de son Comité des politiques publiques. Quelques exemples: 

  • L’accord conclu entre le gouvernement fédéral et Visa et Mastercard en vue de réduire les frais rattachés aux cartes de crédit : Jean-Pierre Aubry, membre du Comité des politiques publiques, a déjà publié un billet à ce sujet sur Libres Échanges.
  • La décision de la ville de Berkeley[1] d’imposer une taxe sur les boissons gazeuses : le mémoire de l’Association à la Commission d’examen sur la fiscalité québécoise propose des taxes pigouviennes sur le sucre et le sel afin d’améliorer la santé des Québécois.
  • Une Commission de l’écofiscalité du Canada a été créée en vue de convaincre les gouvernements fédéral et provinciaux d’utiliser davantage la fiscalité pour changer les comportements en matière environnementale; l’Association a déposé un mémoire en faveur de la taxation du carbone en 2011.

 

Textes de membres ou du Comité des politiques publiques >
 
Dernières publications

Vous pouvez vous abonner au blogue LIBRES ÉCHANGES en cliquant ici.

La classe moyenne s'érode-t-elle au Québec?

Par François Delorme et Suzie St-Cerny avec la collaboration de Luc Godbout

Nos élus politiques aiment bien à chaque élection interpeler l’électeur potentiel sur la situation de la classe moyenne, et en particulier déplorer son déclin. Ce ne sera pas différent en ce qui concerne l’élection fédérale à venir dans un an. Cela concerne la classe politique, bien sûr, mais tout aussi bien les électeurs, les lecteurs, les commentateurs qui s’écharpent autour de cette cible mouvante que constitue la « classe moyenne ». Car s’il est de bon ton d’en parler, peu de personnes savent vraiment de qui cette classe moyenne est composée, comment elle a évolué et si oui ou non elle s’est enrichie ou appauvrie. 

Lire la suite >
 
L'accessoire domine-t-il le principal?

Par Gérard Bélanger

L’avancement en âge favorise un travail d’introspection, comme se questionner si, en maintes occasions, des objectifs accessoires ou marginaux auraient dominé le principal ou l’essentiel. Si cette question est pertinente pour un individu, ne s’applique-t-elle pas aux différentes institutions ?

Lire la suite >
 
Le recours à l'emploi comme mesure de rentabilité

Par Gérard Bélanger

Bryan Caplan (2007) identifie quatre familles de biais généralement partagées par les votants et favorables à la multiplication des interventions gouvernementales. Ce sont les suivantes : la dépréciation du pouvoir des processus de marché, la peur d’établir des relations avec l’étranger, le recours au nombre de travailleurs comme critère de rentabilité et enfin un pessimisme qui surestime la gravité des problèmes.

Qu’en est-il du recours au nombre de travailleurs comme critère de rentabilité ? Ne sommes-nous pas inondés d’annonces gouvernementales de création d’emplois subventionnés ? Donnons un exemple récent. 

Lire la suite >
 
Dette du Québec: un plan alternatif plus prudent et moins risqué

Par Pierre Fortin

Dans un billet récent nous avons évoqué les risques que prend le gouvernement en voulant réduire trop rapidement l’importance de la dette publique. Dans le présent billet, nous présentons ce qui nous apparait un plan plus réaliste et moins dangereux. 

Lire la suite >
 
La révolution virtuelle: Adam Smith et Steve Jobs, même combat !

Par Jean-Claude Cloutier

Des billets précédents ont porté sur les changements majeurs qu’apportent les technologies électroniques à l’industrie et au commerce ainsi qu’au rôle attendu des gouvernements. Le présent billet se penche sur des remises en question que la révolution virtuelle soulève également pour la science économique.

Lire la suite >
 
Partenaires majeurs
Caisse de dépôt et placement du Québec Intact Assurance
Banque nationale Gouvernement du Québec

Association des économistes québécois
385, rue Sherbrooke Est
7e étage, bureau 7118
Montréal (Québec) H2X 1E3

Tél : 514 342-7537
Tél : 1 866 342-7537
Fax : 514 342-3967
info@economistesquebecois.com

Vous avez reçu ce message parce que vous êtes abonné(e) à l’infolettre de l’Association des économistes québécois. S’il s’agit d’une erreur, ou si vous ne désirez plus recevoir l’infolettre cliquez ici pour vous désinscrire.