Infolettre
Si ce message ne s’affiche pas correctement, cliquez ici pour l’ouvrir dans votre navigateur.
Association des Économistes Québécois
14 avril 2015
Association des Économistes Québécois
À venir
20-21-22 mai: Le 40e Congrès de l'Association des économistes québécois, votre activité de formation par excellence en 2015!

L'ÉCONOMIE ET LA FINANCE: Y A-T-IL UNE RUPTURE?

Consultez le programme détaillé de la 40e édition du Congrès annuel de l'Association des économistes québécois et vous ne voudrez pas manquer cet événement de qualité exceptionnelle organisé par une équipe de collaborateurs chevronnés sous la présidence de Jean-Luc Landry. Au menu, vous trouverez notamment:

  • 7 ateliers de leaders et d'experts nationaux et internationaux de la finance et de l'économie;
  • 2 déjeuners-causeries avec les éminents conférenciers Malcolm D. Knight, professeur invité de la London School of Economics, et Richard H. Thaler, professeur en économie et finance comportementale à l'Université de Chicago.

Inscrivez-vous maintenant et profitez du rabais sur les frais d'inscription prévalant jusqu'au 22 avril.
Pour vous inscrire >
20 mai: L'atelier de formation sur le «big data», un complément incontournable du Congrès 2015

M. Françoys Labonté, Ph. D., ing., directeur général du CRIM, a préparé une séance de formation qui permettra aux participant(e)s de bien saisir les développements les plus récents dans les méthodes de traitement et d'analyse des mégadonnées et d'identifier les enjeux et les facteurs de succès pour la mise en œuvre de projets d'analyse de données massives. Ces connaissances de pointe sont applicables dans divers domaines: analyse tendancielle et prospective (socioéconomie et politiques publiques), gestion des risques, gestion de réseaux énergétiques, systèmes écologiques, sécurité et lutte contre la criminalité, logistique, etc.. Vous y trouverez assurément votre compte! Cet atelier se tiendra de 13h à 17h, à la salle Cartier 1 du Centre Mont-Royal à Montréal, le mercredi 20 mai 2015.


Pour vous inscrire >
17 avril: Le Rapport sur la politique monétaire de la Banque du Canada présenté à la section de la Capitale-Nationale

La section de la Capitale-Nationale de l'Association des économistes québécois et CFA Québec recevront Mme Sharon Kozicki, conseillère du gouverneur à la Banque du Canada, pour la présentation du dernier rapport sur la politique monétaire. Cette activité aura lieu à l'Hôtel ALT- Restaurant Le Bistango, 1200, avenue Germain-des-Prés à Québec, vendredi le 17 avril de 11h45 à 14h. La participation à cette activité est gratuite mais l'inscription auprès de CFA Québec est cependant obligatoire.


Invitation et inscription >
14 avril: Luc Godbout et Yves St-Maurice seront les invités du 5 à 7 de la section de l'Outaouais

La section de l'Outaouais de l'Association des économistes québécois organise ce mardi 14 avril un 5 à 7Luc Godbout et Yves St-Maurice, respectivement président et membre de la Commission d'examen sur la fiscalité québécoise, sont invités à présenter le mandat et les objectifs de cette commission de même que les principales recommandations du rapport soumis au gouvernement du Québec le 19 mars. M. Paul-Henri Lapointe agira à titre de commentateur et de président de séance. L'entrée est libre mais l'inscription est obligatoire. Il est à noter que messieurs Godbout et St-Maurice ont aussi discuté de la réforme fiscale proposée par la Commission lors de rencontres avec la section de Montréal et de la Capitale-Nationale les 24 et 25 mars derniers. 

Invitation et inscription >
À titre de rappel

11 mars 2015

LA BAISSE DU COURS DU BARIL DE PÉTROLE: EST-CE QUE LE CENTRE DU CANADA POURRA COMPENSER POUR LA PLUS FAIBLE CROISSANCE DE L'OUEST? - Section de l'Outaouais

La section de l’Outaouais de l’Association des économistes québécois a organisé le 11 mars dernier un 5 à 7 lors duquel deux conférenciers, Louis Thériault, vice-président, Politiques publiques, du Conference Board du Canada, et Jean-Pierre Aubry, fellow associé au CIRANO et membre du Comité des politiques publiques de l’Association des économistes québécois, ont discuté des diverses conséquences de la baisse du prix du baril de pétrole sur l’économie canadienne.


Résumé et photos >
 

19 mars 2015

ÉCART DE PRIX ENTRE LE CANADA ET LES ÉTATS-UNIS- Section de Montréal

Le 19 mars dernier, la section de Montréal de l’Association des économistes québécois recevait Nicholas Li, Ph. D. de l’Université de Californie à Berkely et professeur adjoint au département de sciences économiques de l’Université de Toronto, afin de cerner les facteurs explicatifs des écarts de prix de détail observés entre le Canada et les États-Unis. Pourquoi les Canadiens ont-ils payé en moyenne dans la dernière décennie de 10 à 25 % de plus que les Américains pour des biens identiques et ce, même après rajustements en fonction du taux de change et des taxes de vente? C’est la question que Valérie Poulin, présidente de la section de Montréal, a soumise au conférencier en début de séance.

Résumé et photos >
 

24 mars 2015

SE TOURNER VERS L’AVENIR DU QUÉBEC- RAPPORT DE LA COMMISSION D’EXAMEN SUR LA FISCALITÉ QUÉBÉCOISE- Section de Montréal (24 mars 2015) et section de la Capitale-Nationale (25 mars 2015)

La section de Montréal et la section de la Capitale-Nationale en collaboration avec le Cercle Finance du Québec ont eu le plaisir d’accueillir, tour à tour, Luc Godbout, président de la Commission d’examen sur la fiscalité québécoise, qui a présenté les grandes lignes du rapport déposé au gouvernement du Québec et rendu public le 19 mars dernier. Preuve de l’intérêt suscité par le travail de la Commission, les deux activités se sont tenues à guichet fermé.

 

Résumé et photos >
 
Quoi de neuf?

Le budget du Québec 2015-2016 et les recommandations de l'Association

Par voie de communiqué, le directeur général de l'Association des économistes québécois, Bernard Barrucco, réagissait le 27 mars dernier au budget 2015-2016 déposé par le ministre des Finances du Québec, M. Carlos Leitão. Bien que les prévisions budgétaires apparaissent plutôt optimistes aux yeux de M. Barrucco, celui-ci notait avec satisfaction que le gouvernement avait donné suite à certaines des recommandations formulées par l'Association. L'Association avait notamment suggéré que le gouvernement se préoccupe de l'évasion fiscale, s'attaque aux dépenses fiscales, réduise le fardeau fiscal des entreprises, élabore son budget dans une perspective pluriannuelle et améliore la transparence budgétaire. M. Barrucco a profité de l'occasion pour saluer l'importance et la pertinence des travaux de la Commission d'examen sur la fiscalité québécoise présidée par Luc Godbout.

Communiqué du 27 mars 2015 >
 

Deux postes d'économiste affichés au Carrefour de l'emploi

Le Carrefour de l'emploi, un service de l'Association des économistes québécois offert à ses membres, publie régulièrement des offres d'emploi d'économiste. Présentement, deux postes sont affichés:

  1. SCHL - CMHC: Analyste principal(e). Date limite d'inscription: 22 avril 2015.
  2. Banque du Canada: Économiste ou analyste principal(e). Date limite d'inscription: 15 avril 2015.

En savoir plus >
 
Dernières publications

Vous pouvez vous abonner au blogue LIBRES ÉCHANGES en cliquant ici.

Les succès de la morale économique en taxation

Par Gérard Bélanger

L’âge avancé donne un avantage comparatif pour la recherche de bilan ou de synthèse sur l’évolution des phénomènes. Cela vous distingue des plus jeunes orientés et mieux adaptés vis-à-vis les nouveautés.

Ce texte s’intéresse à la question suivante : au cours des dernières décennies, le système fiscal canadien a-t-il suivi des enseignements de la morale économique basée sur le concept de l’efficacité ? D’ailleurs, comme il a été résumé dans un blogue antérieur, les prescriptions dominantes en fiscalité de la part des économistes ont varié selon les époques. 

Lire la suite >
 
Les blogues de Nicolas Zorn

  1. Les banques commerciales, créatrices de monnaie

  2. Le consommateur, simple individu optimisateur. Vraiment?

  3. Une approche alternative du commerce international (1)

  4. Une approche alternative du commerce international (2)

Lire les blogues >
 
L'économie est-elle une science? La réponse de Schumpeter

Par Jean-Pierre Furlong

Cette question a été maintes fois posée; elle l’est encore aujourd’hui, même si plusieurs y ont déjà répondu, et elle le sera vraisemblablement encore dans l’avenir. Juste pour donner aux lecteurs de ce billet une idée de l’intérêt qu’elle suscite : une recherche sur Internet donne 512 000 résultats lorsqu’on la pose en français, et 315 000 000 en anglais. Un examen sommaire de quelques-uns des textes répertoriés offre, sans surprise, de multiples réponses. 

Lire la suite >
 
Pour une aide gouvernementale aux entreprises plus efficace

Par Jules Dufort

Si l’on tient compte de la taille des deux économies,  l’aide aux entreprises coûte au Québec environ deux milliards de plus qu’en Ontario. Or, l’aide aux entreprises porte fréquemment sur des projets onéreux  qui engendrent peu d’emplois (ex. projet Gaspésia, production d’électricité  avec des éoliennes). 

Lire la suite >
 
L'homogénéité et le moralisme des milieux intellectuels

Par Gérard Bélanger

Lors d’une visite à Québec le mois dernier, le premier ministre du Canada a fait la déclaration suivante qui a suscité plusieurs réactions négatives dans les médias :

Je comprends très bien qu’il y a beaucoup (de gens) à Radio-Canada qui détestent ces valeurs [que portent les conservateurs], mais je pense que ces valeurs sont les vraies valeurs d’un grand pourcentage de Québécois.

Lire la suite >
 
Partenaires majeurs
Caisse de dépôt et placement du Québec Intact Assurance
Banque nationale Gouvernement du Québec

Association des économistes québécois
385, rue Sherbrooke Est
7e étage, bureau 7118
Montréal (Québec) H2X 1E3

Tél : 514 342-7537
Tél : 1 866 342-7537
Fax : 514 342-3967
info@economistesquebecois.com

Vous avez reçu ce message parce que vous êtes abonné(e) à l’infolettre de l’Association des économistes québécois. S’il s’agit d’une erreur, ou si vous ne désirez plus recevoir l’infolettre cliquez ici pour vous désinscrire.