Infolettre
Si ce message ne s’affiche pas correctement, cliquez ici pour l’ouvrir dans votre navigateur.
Association des Économistes Québécois
10 avril 2017
Association des Économistes Québécois
À venir
17 et 18 mai: Congrès 2017 à l'Université du Québec en Outaouais

LES TECHNOLOGIES PERTURBATRICES:

7 ATELIERS POUR UN NOUVEAU REGARD SUR L'ÉCONOMIE

Si de tous les temps, l'innovation a porté l'évolution de l'économie, la révolution en cours est surtout définie par son ampleur, avec une transformation technologique qui est à la fois radicale, globale et rapide. Elle bouscule la structure industrielle, les relations économiques et sociales, les modèles d'affaires et des formes de travail. Dans le contexte d'une mondialisation accélérée, cette grande transformation questionne également l'espace de l'État et la portée des politiques publiques.

  • Conférence d'ouverture: Jacques Bughin, associé principal chez McKinsey et directeur du Global Institute
  • Atelier 1 - L'économie à l'ère numérique: impact sur sa structure, son comportement et ses indicateurs
  • Atelier 2 - Concurrence internationale et course à l'innovation: les nouvelles conditions de la concurrence industrielle
  • Atelier 3 - Les mutations du travail: flexibilité et formation tout au long de la vie active
  • Conférence- Gilles Savard, directeur général de l'Institut de valorisation des données
  • Atelier 4 - Les promesses du transport intelligent et de la mobilité durable
  • Atelier 5 - Les télécommunications, les médias et la culture: en première ligne face au numérique
  • Atelier 6 - Arrimer croissance économique et environnement: le rôle des technologies propres dans la lutte aux changements climatiques
  • Atelier 7 - L'entrepreneur technologique: le défi de la commercialisation dans des cycles d'innovation
PARTICIPEZ À LA RÉFLEXION!

Inscription et hébergement >
13 avril: La Banque du Canada présente ses perspectives économiques et son rapport sur la politique monétaire à la section de la Capitale-Nationale

La section de la Capitale-Nationale vous invite à assister le 13 avril prochain à la conférence de M. Césaire Meh, chef du département des Analyses de l'économie internationale à la Banque du Canada, organisée conjointement avec la Banque du Canada et CFA Québec. M. Meh présentera le dernier Rapport sur la politique monétaire qui fait état du scénario de référence de la banque centrale relatif à l'inflation et à la croissance de l'économie canadienne. L'activité aura lieu, de 11h45 à 14h, à l'Hôtel Palace Royal, 775, rue Honoré-Mercier à Québec. L'entrée est gratuite mais l'inscription est obligatoire.

Inscription >
18 avril: Budget fédéral 2017 et Rapport sur la politique monétaire au menu du 5 à 7 de la section de l'Outaouais

Le prochain 5 à 7 organisé par la section de l'Outaouais portera sur le Budget fédéral 2017 et sur le dernier Rapport sur la politique monétaire de la Banque du Canada. Les conférenciers invités seront: 

  • Mme Harriet Jackson, directrice générale des Politiques économique et budgétaire au ministère des Finances du Canada;
  • M. Jean-Philippe Cayen, directeur de la section des prévisions au département des Analyses de l'économie canadienne à la Banque du Canada.
L'activité se tiendra à la Banque du Canada, 30, rue Bank (coin Wellington) à Ottawa, le 18 avril de 17h à 19h. L'entrée est gratuite mais l'inscription est obligatoire.
Inscription >
26 avril: Pierre Fortin à la tribune de la section de la Capitale-Nationale

M. Pierre Fortin, professeur émérite de l'Université du Québec à Montréal, sera l'invité du dîner-conférence du 26 avril prochain organisé par la section de la Capitale-Nationale de l'Association des économistes québécois et le Cercle finance du Québec. La conférence de M. Fortin, intitulée «Les finances du Québec d'ici 2030: comment garder le cap malgré les vents de face?», ne manquera pas d'attirer tous ceux et celles qui s'intéressent à l'évolution des finances publiques du Québec. L'activité se tiendra à l'Hôtel Plaza Québec, 3031, boul. Laurier, à Québec, de 11h45 à 14h. Les détenteurs d'un forfait peuvent s'en prévaloir pour assister à cette conférence. L'inscription se fait par courriel à l'adresse: capitale-nationale@economistesquebecois.com

 

À titre de rappel

28 mars 2017

«L'ENTREPRENEURIAT ET L'INNOVATION: UNE ALCHIMIE NÉCESSAIRE»- Section de Montréal

Le 28 mars dernier, la section de Montréal de l’Association des économistes québécois a tenu une conférence portant sur l’entrepreneuriat et l’innovation, animée par M. Julien Brault.  M. Marc Duhamel, professeur au département de finance et économique de l'UQTR et membre de l'Institut de recherche sur les PME de l'UQTR, a dans un premier temps présenté l’état de situation de l’entrepreneuriat au Québec et au Canada. Mme Michèle Boisvert, première vice-présidente, Rayonnement des affaires, à la Caisse de dépôt et placement du Québec, a quant à elle discuté des actions concrètes, notamment offertes par la Caisse de dépôt et placement du Québec, pour soutenir l’entrepreneuriat au Québec. Enfin, M. Laurent Simon, professeur agrégé au département d'innovation et d'entrepreneuriat de HEC Montréal, a fait porter l'objet de son allocution sur le rôle et l’importance de l’innovation comme moteur de l’entrepreneuriat.


Présentations des conférenciers >
 

3 mars 2017

JOURNÉE PORTES OUVERTES À RESSOURCES NATURELLES CANADA- Section de l'Outaouais

La section de l'Outaouais de l'Association des économistes québécois a tenu le 3 mars dernier sa traditionnelle activité annuelle «Journée portes ouvertes». Le but de cette activité est de donner une vue d'ensemble des grandes questions dont traitent un ministère ou un organisme de recherche de la région. Cette année, c'est Ressources naturelles Canada qui a généreusement ouvert ses portes pour présenter les perspectives et les enjeux liés au secteur des ressources naturelles au Canada. Divers thèmes ont été abordés lors de l'événement, dont le potentiel économique et environnemental des technologies propres de la bio-économie au Canada. Les conférenciers ont aussi discuté des opportunités et des risques découlant de la nouvelle dynamique des relations canado-américaines, particulièrement dans le secteur de l'énergie, des minéraux et des métaux. Enfin, il a été question du rôle majeur de l'analyse économique dans l'identification des enjeux du secteur des ressources naturelles. Une trentaine de participants ont pu profiter de ce large tour d'horizon offert par les analystes et la haute direction de Ressources naturelles Canada.

 

8 mars 2017

DÉCÈS DU PROFESSEUR CLAUDE MASSON

Le 8 mars dernier est décédé M. Claude Masson, professeur retraité de l'Université Laval. M. Masson a marqué plusieurs cohortes d'étudiants par ses talents exceptionnels de pédagogue et a suscité un très grand nombre de «vocations» pour la carrière d'économiste. Il a enseigné au département d'économique de 1963 à 1998 et il a été vice-doyen de la Faculté des sciences sociales de 1974 à 1976, puis de 1991 à 1998. M. Masson a aussi été un membre actif du Comité des politiques publiques de l'Association des économistes québécois pendant plusieurs années. Sincères condoléances à sa famille et à ses proches. 

 
Quoi de neuf?

Résultats du sondage de mars 2017

Selon une large proportion des membres de l'Association des économistes québécois sondés en mars dernier, une montée du protectionnisme américain aurait des conséquences négatives pour l'économie du Québec. La grande majorité des répondants estiment que le recours aux mécanismes de résolution des litiges prévus par l'ALÉNA et par l'OMC constituent les meilleures avenues pour faire face à un resserrement de l'accès au marché américain. Cependant, les opinions sont partagées à l'égard des actions à prendre par le gouvernement du Québec pour affronter les éventuelles mesures protectionnistes américaines. Augmenter l'aide à l'innovation et à l'exportation recueille la faveur du plus grand nombre, alors qu'une portion non négligeable des économistes consultés propose plutôt de développer les relations commerciales avec le reste du Canada. Enfin, 61 % des répondants trouvent adéquate l'attention que les gouvernements, les médias et le grand public accordent à l'économie et aux économistes. 

Faits saillants, communiqué et résultats détaillés >
 

Un poste d'économiste affiché au Carrefour de l'emploi

Le Carrefour de l'emploi, service offert aux membres de l'Association des économistes québécois, publie présentement une offre d'emploi d'économiste principal chez Ivanhoé Cambridge. La date limite d'inscription est le 20 avril 2017.

Carrefour de l'emploi >
 

Vidéo témoignage de M. Paul Lanoie sur la carrière d'économiste

Lors de son passage comme conférencier à la Journée d'économie appliquée à l'Université Laval, M. Paul Lanoie, commissaire au développement durable au bureau du Vérificateur général du Québec, a partagé avec l'auditoire ses réflexions sur sa formation d'économiste et son parcours professionnel. Ses propos sont repris en partie en vidéo-témoignage en page d'accueil du site Internet de l'Association. Dans cette vidéo, il mentionne notamment que la science économique lui a apporté un cadre conceptuel rigoureux, des outils puissants d'analyse et une conscience aiguë des arbitrages à effectuer.

Vidéo-témoignage de Paul Lanoie >
 
Dernières publications

Vous pouvez vous abonner au blogue LIBRES ÉCHANGES en cliquant ici.

40 ans après son premier budget: regards sur les années Parizeau

Par Luc Godbout

Jacques Parizeau a contribué, en tant que conseiller du gouvernement, à la préparation de budgets du Québec dans les années 1960, et il en a présenté lui-même huit sous le chapeau de ministre des Finances, dont le premier le 12 avril 1977, il y a 40 ans. En écrivant lui-même chacun de ses discours budgétaires, il a marqué la manière de présenter les budgets du Québec. Sa plume claire et puissante lui a même valu une critique littéraire élogieuse dans Le Devoir! 

Lire la suite >
 
L'importance des biens intermédiaires dans le commerce canado-américain

Par Pierre-Paul Proulx

Dans le contexte des négociations qui s’amorcent pour renouveler l’ALÉNA, un article récent[1] du Metropolitan Policy Program de l’Institut Brookings montre bien l’importance de cibler les biens intermédiaires et les États impliqués, afin d’améliorer notre performance à l’intérieur des chaines de valeur ajoutée nord-américaines.

Lire la suite >
 
Une banque des infrastructures: pourquoi, pour qui, à quel prix?

Par Jean-Claude Cloutier

Lors de la présentation de son budget 2017-2018, le ministre Morneau a confirmé son intention de créer la Banque des infrastructures du Canada. Un projet de loi à cet effet serait bientôt déposé ce qui pourrait permettre de clarifier quel bénéfice net ce nouvel organisme pourra apporter à l’économie, aux contribuables et aux administrations publiques.

Lire la suite >
 
La Banque du Canada est-elle à court d'arguments?

Par Jimmy Jean

Inquiète de certains signes de fragilité dans l’économie canadienne, et surtout de la menace protectionniste américaine, la Banque du Canada (BdC) a adopté un ton particulièrement prudent depuis l’automne. Le gouverneur Stephen Poloz a même, à quelques reprises, laissé entendre qu’une baisse de taux n’était pas à écarter. Or, autant sur la croissance économique, l’inflation, l’évolution du marché de l’emploi et l’habitation, les indicateurs économiques ont surpassé les anticipations de manière assez persistante. Ce Point de vue économique analyse la question de savoir si un changement de ton est à l’horizon pour la BdC. À notre avis, il est possible qu’elle reconnaisse une certaine amélioration des perspectives, mais elle a encore des motifs valables pour s’en tenir à la prudence. 

Lire la suite >
 
Effets économiques du projet américain d'ajustements fiscaux aux frontières

Par Pierre-Paul Proulx

Le Congrès et le nouveau Président américains sont à mettre au point les modalités d’ajustements fiscaux aux frontières (AFF) qui feraient partie d’un programme plus vaste visant à faire diminuer l’impôt sur les profits des entreprises américaines le faisant passer de 35 % à 20 % pour les corporations et à 25 % pour les autres entreprises. Les AFF feraient en sorte que les entreprises américaines ne pourraient plus déduire leurs importations d’intrants de leur profit imposable. Elles bénéficieraient aussi d’une exemption des revenus provenant de leurs exportations. L’objectif des AFF est donc à la fois d’inciter les entreprises américaines à s’approvisionner davantage aux États-Unis et à accroitre leurs exportations.

En savoir plus >
 
Partenaires principaux
Caisse de dépôt et placement du Québec
La Capitale
Partenaires majeurs
Banque nationale Bell
Desjardins
Industrielle Alliance Power Corporation du Canada

Association des économistes québécois
385, rue Sherbrooke Est
7e étage, bureau 7118
Montréal (Québec) H2X 1E3

Tél : 514 342-7537
Tél : 1 866 342-7537
Fax : 514 342-3967
info@economistesquebecois.com

Vous avez reçu ce message parce que vous êtes abonné(e) à l’infolettre de l’Association des économistes québécois. S’il s’agit d’une erreur, ou si vous ne désirez plus recevoir l’infolettre cliquez ici pour vous désinscrire.