Accueil > Activités

Actualités courantes

1/122020

Retour sur le webinaire du 19 novembre 2020 : Une analyse avantages-coûts des mesures de confinement au Québec

Capitale-Nationale

Le 19 novembre dernier, les membres étaient invités à assister à un webinaire présenté par Markus Hermann, professeur agrégé et directeur de programmes de 3e cycle en économique à l'Université Laval. Celui-ci a présenté les résultats d’une analyse avantages-coûts des mesures de confinement au Québec qu’il a réalisée en collaboration avec son collègue M. Philippe Barla.

En premier lieu, M. Hermann a abordé les effets économiques, comportementaux et structurels entraînés par de la pandémie. Il a également effectué un survol des principales études portant sur les politiques de distanciation.

M. Hermann a ensuite présenté la méthodologie utilisée dans le cadre de l’analyse avantages-coûts des mesures sanitaires prises par le gouvernement du Québec lors de la première vague de la COVID-19. Il a notamment partagé les hypothèses intervenant dans le calcul du coût de la vie, la méthode d’estimation de la mortalité évitée, ainsi que les trois scénarios considérés dans le cadre de l’analyse, soit un scénario de référence sans aucune mesure, un scénario de distanciation « à la suédoise » et un scénario de confinement suivi de distanciation. Par la suite, il a présenté la méthode de valorisation utilisée afin d’évaluer les bénéfices liés à la mortalité évitée, ainsi que les coûts économiques du confinement basés sur le PIB québécois.

L’analyse, basée sur la mortalité évitée et l’impact sur le PIB québécois, permettait de conclure que les bénéfices du confinement dépassaient les coûts dans l’éventualité où le vaccin arrive suffisamment tôt (les bénéfices évalués entre 6,6 et 17,7 G$ dépasseraient les coûts estimés du confinement de 4,55 G$). M. Hermann a toutefois souligné que cette analyse était sommaire puisqu’elle ne tenait pas compte des coûts liés à la morbidité. À cet égard, des modèles bioéconomiques plus évolués pourraient être développés pour informer les décideurs publics.

Finalement, la présentation s’est suivie d’une période de questions durant laquelle ont entre autres été abordées des questions relatives au coût de morbidité, aux hypothèses utilisées quant aux décès et aux coûts estimés du confinement. La période d’échange était animée par Arnaud Blancquaert, président de la section Capitale-Nationale de l’Association des économistes québécois.

Le cahier de recherche est disponible sur le site web du centre de recherche du CREATE.

PRÉSENTATION DU CONFÉRENCIER :

Une analyse avantages-coûts des mesures de confinement au Québec: Fallait-il mettre sur pause l’économie québécoise?
par Philippe Barla et Markus Herrmann

COUVERTURE MÉDIATIQUE :

19 novembre 2020 : Radio-Canada


>> PAGE DE L'ÉVÉNEMENT